Imran Khan, ex-Premier ministre pakistanais: l'establishment m'appelle, mais j'ai bloqué leur numéro

Zee News

Imran Khan

« Je ne parlerai à personne avant la date pour les élections est annoncée », a déclaré Geo News citant l’ancien dirigeant alors qu’il s’adressait aux journalistes. Khan a demandé aux personnes qui soutenaient la « conspiration » si elles n’étaient pas inquiètes pour l’avenir du Pakistan.

Islamabad (Pakistan): l’ancien Premier ministre pakistanais Imran Khan a affirmé que l’establishment l’appelait mais il n’est pas prêt à leur parler, ajoutant qu’il a bloqué leurs numéros. « Je ne parlerai à personne tant que la date des élections ne sera pas annoncée », a déclaré Geo News citant l’ancien dirigeant alors qu’il s’adressait aux journalistes. Khan a demandé aux personnes qui soutenaient la « conspiration » si elles n’étaient pas inquiètes pour l’avenir du Pakistan. « Il aurait été préférable de larguer une bombe atomique sur le Pakistan plutôt que d’avoir ces gens au pouvoir. »

Le président du PTI (Pakistan Tehreek-e-Insaf) a déclaré avoir appris sur le « complot » en juin de l’année dernière, mais malheureusement, « toutes les décisions » ont été prises pour affaiblir son gouvernement et il a finalement été renvoyé. Khan a déclaré que ses relations avec l’establishment étaient bonnes jusqu’au dernier jour de son gouvernement, mais il y avait deux questions sur lesquelles ils n’étaient pas d’accord.

L’ancien premier ministre a déclaré  » des quartiers puissants » voulaient qu’Usman Buzdar soit démis de ses fonctions de ministre en chef, mais il leur disait qu’il y avait « plus de problèmes de corruption et de gouvernance dans le Sind », rapporte Geo News. Le deuxième désaccord avec l’establishment concernait la question du lieutenant-général Faiz Hameed, car il voulait que le responsable de l’armée serve de chef du renseignement inter-services jusqu’aux «hivers», compte tenu de la situation en Afghanistan et du «complot» de l’opposition d’alors. « .

2463411

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page